10 idées reçues (et très fausses) sur Centrale

 

Me voici aujourd'hui sur les traces de Flaubert pour faire la chasse aux idées reçues qui circulent un peu partout, sur les grandes écoles en général et sur Centrale Paris en particulier. Parce que bon !! Marre de l'intox, moi je vous donne de l'info !

1re idée reçue : les grandes écoles sont réservées aux fils (et filles) à papa
Faux et j'en suis le vivant exemple, moi Miss C, fille d'enseignants toulousains. L'école accueille des étudiants de tous les horizons sociaux. Le concours pour les écoles d'ingénieur comporte principalement des épreuves de sciences et tout le monde est sur un pied d'égalité !!

2e idée reçue : faire Centrale ça coute (très cher)
Là encore, détrompez-vous , Centrale Paris et beaucoup d'autres écoles d'ingénieur ont des frais de scolarité identiques à ceux de l'université et l'Ecole peut aider ceux qui en ont besoin. Sans compter qu'il faut bien vérifier si on a le droit à une bourse CROUS. Si vous devez vous loger, sachez aussi que les tarifs pratiqués par le campus sont avantageux.

3e idée reçue : les garçons sont des geeks et les filles ont de la moustache
Ne vous laissez pas influencer par ces affirmations hautement saugrenues. Je peux vous assurer qu'il y a pléthore de garçons centraliens
très sympas !
Quant aux filles, comment dire ? Jolies, fraîches, pêchues ou réservées, drôles ou sérieuses... avec un cerveau en excellent état de marche.

4e idée reçue : les Centraliens ne sont pas créatifs
Vous ai-je parlé de la richesse de notre vie associative ? À l'Ecole nous pouvons laisser s'exprimer l'artiste qui est en nous ! Une de nos associations majeures, le Bureau des Arts, gère le plus gros festival de théâtre inter-étudiant d'Ile de France. Le campus dispose d'un théâtre privé ET de sa propre chaîne de télé (gérée par une autre association) : NX. Le saviez-vous ? De nombreux artistes sont centraliens : Boris Vian, Antoine...
Encore une idée reçue qui part en fumée...

5e idée reçue : les élèves-ingénieurs ne sont pas ouverts d'esprit
C'est complètement faux ! Tout d'abord, Centrale est une école scientifique, bien sûr, mais c'est aussi une école généraliste où on nous enseigne les sciences humaines, la philosophie des sciences, la gestion d'entreprise, la comptabilité, le management, le développement personnel, la géopolitique... matières qui nous apportent une grande ouverture sur le monde.
Ensuite l'école a développé une manière de travailler super ouverte. En première année par exemple, nous avons des conférences et des projets sur les grands enjeux de société et nous sommes aussi très au fait sur les questions de développement durable. N'oublions pas que les ingénieurs sont ceux qui contribueront à trouver des réponses fondées sur la science à certains des grands problèmes de société. Quand même !!
En plus, Centrale Paris a des partenariats avec des universités du monde entier et il existe des filières spécialement destinées aux étudiants étrangers qui représentent 25% des effectifs de l'école (et 52 nationalités différentes). Vivre au quotidien avec des gens de culture différente, pour ouvrir l'esprit, je ne connais pas mieux !

6e idée reçue : les études d'ingénieur ne mènent qu'à des «métiers d'homme »
Je ne sais pas pourquoi, la plupart des filles imaginent qu'une fois sorties de l'école, elles vont passer la majorité de leur vie professionnelle un casque de chantier sur la tête ! Les métiers d'ingénieures sont extrêmement variés et couvrent de nombreux domaines qui vont de l'environnement à l'énergie en passant par la santé. Et en plus, on peut évoluer à termes vers des carrières market', com', RH, etc.
Et puis d'ailleurs, je vous le demande : qu'est-ce qu'un « métier d'homme » ? Ont-ils des chasses gardées ? Sont-ils meilleurs que nous ? S'il reste encore des bastions professionnels à conquérir, partons à leur conquête !

7e idée reçue : on est obligé de se manger deux ou trois années de prépa pour intégrer Centrale
Eh bien non ! Il existe une voie alternative aux années de prépas (pour celles qui ne se sentent pas d'y consacrer deux ou trois ans) : passer par la case fac ! Comment ça se passe ? Tout titulaire d'une licence ès sciences (maths, physique, mécanique) peut s'inscrire au concours CASTING (Concours d'Admission Sur Titre Ingénieur du groupe des Écoles Centrales) et intégrer la première année de Centrale Paris.
Après tout, on ne sait pas forcément ce qu'on a envie de faire en Terminale, quand il faut s'inscrire en classe prépa.

8e idée reçue : les Centraliens ne sont pas sportifs
Avec une centaine de sports proposés, nous sommes une des grandes écoles les plus sportives de France. Un des grands événements de l'année, c'est le « Centrale 7 », tournoi international interuniversitaire de rugby à 7 organisé par l'Ecole, et notre équipe universitaire d'aviron est une des meilleures de France, sans compter nos nombreuses performances dans d'autres sports... De toute façon le jeudi après-midi c'est sport obligatoire pour tout le monde.

9e idée reçue : les métiers d'ingénieurs sont limités
D'une, vous serez surprises de découvrir la diversité des domaines et des métiers exercés par les Centraliens dans leur vie professionnelle (il vous suffit de regarder un peu les vidéos de témoignages de Centraliennes en activité pour vous en convaincre).
De deux, il existe un système de double diplôme qui permet d'avoir – comme son nom l'indique – deux diplômes, celui de Centrale Paris et un autre. On peut ainsi devenir ingénieur-designer, ingénieur-médecin, ingénieur-architecte ou même combiner avec une école de commerce. Ça fait quelquefois des études plus longues mais ça vaut le coup !

10e idée reçue : les centraliens ne savent pas s'amuser et ne font que travailler
Ouh !!! Ne vous inquiétez pas pour nous ! Sans rentrer dans les détails, je dirais qu'il s'agit surtout de trouver le juste équilibre entre le boulot et des activités extérieures passionnantes.
Et outre nos activités personnelles, notre année est rythmée par un certain nombre de festivités « incontournables » : septembre : l'intégration, novembre/décembre : le parrainage, décembre: la nuit des Troubadours, début avril : le GALA de Centrale (aussi appelé Equinoxe), fin avril : le raid Total Centrale, mai : Tournoi Centrale 7.
Vous en voulez encore ?

principalement